Mémoires oubliées

Tous les caennais connaissent bien l’acronyme « BS« ,qui correspond au centre hospitalier psychiatrique du Bon Sauveur;
au début des années 2000, plusieurs tranches d’un grand chantier ont démarré afin de reconstruire de nouvelles entités répondant aux normes actuelles, de réhabiliter certains bâtiments en habitations de grand standing et de carrément supprimer d’autres moins nobles et sans valeur patrimoniale. Plusieurs bâtiments vétustes (une chapelle, un cloître et quelques unités de soins)  étaient ainsi voués à la destruction.

Dans le cadre d’un projet de mémoire avec l’association Objectif Image 14, j’ai participé au travail photographique collaboratif (de janvier à mai 2010) et j’ai réinterprété, avec ma sensibilité, le ressenti de ces vieux bâtiments chargés d’histoire, de souffrance et de vies reconstruites ou pas !

Désaffectés depuis plusieurs années maintenant, les plus anciens bâtiments nous renvoyaient des images d’une psychiatrie quelque peu archaïque, le malaise ne cessait d’être présent voire oppressant lors de multiples visites pour mes prises de vues dans ces grandes salles vides, ces lavabos en série, ces barreaux des cellules d’enfermement.

Un peu d’histoire…
Ancien couvent de religieuses, le BS devint hôpital psychiatrique au 19e siècle. Ce fut l’un des plus importants de l’époque.
A la fin de la dernière guerre, de juin à août 1944, il servit d’hôpital « traditionnel » et on y soigna des victimes des bombardements;
Il reprit ses pratiques psychiatriques par la suite.
L’établissement devint public en 1974.

One thought on “Mémoires oubliées

  1. Bonjour, j’aime votre travail sur mémoires oubliées, très belles recherches de prise de vue associé au N&B beau travail, amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website